Les expositions passées
L'exposition en cours
Les expositions hors les murs

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Exposition : "Sentiers Kurdes"

Françoise Beauguion
Édouard Beau

Du jeudi 21 mai au lundi 1er juin 2009 - Vernissage le samedi 23 mai à 18h30 dans le cadre du "Printemps des étudiants" - Exposition en partenariat avec le Festival photographique d'Allauch et le soutien de l'École Nationale de la Photographie d'Arles

Ouvert tous les jours (sauf dimanche 24) - 15h00/19h00


Pour la seconde saison, "Le printemps des étudiants" est un événement durant lequel est montré le travail de jeunes artistes, afin qu'ils puisent rendre visible leur production et que dans le même temps, l'association remplisse sa mission de faire émerger des talents. Crée en 2008 avec 3 étudiants de l'École Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles toute proche de la galerie, cette année encore, L'atelier du midi a choisi 2 étudiants photographes qui inscrivent leurs pratiques dans la grande tradition du reportage de guerre.

Inscrivant leurs démarches dans les sillons des illustres reporters-photographes, Françoise Beauguion et Edouard Beau pratiquent une photographie vagabonde qui cultive le goût du récit, de l'aventure humaine et de l'expédition politique. Les missions qu'ils s'imposent vers des territoires chaotiques, semblent être dictées par un désir d'apprendre comment le monde fonctionne, et d'en révéler ses détails, ses ruptures, ses bonheurs et ses combats.


Empruntant des « sentiers Kurdes » sans s'y être croisés, chacun nous offre des vues de ce nord de l'Irak, tiraillé par les conflits socio-politiques et religieux, dans lesquels l'être humain cherche à résister.

Si Françoise Beauguion s'est intéressée en 2007 aux femmes combattantes du PKK et à la persistance du culte chrétien en terre musulmane, pour exprimer son attachement à la démocratie, Edouard Beau quant à lui, est allé de Sangatte (2002) à Mossoul (2007) et s'est approché des cités assiégées, des fouilles, des soldats, des explosions et de la poussière, pour comprendre les mécanismes de l'exil et les voies de l'immigration.

Les « objets d'information » qu'ils glanent sont à l’actualité ce que les photographies sont aux albums de famille : des biens précieux et des liens indispensables pour s'intéresser à l'histoire des Autres.

 


Mise en espace et Accrochage



Espace Constantin et Espace du Sauvage pour les installations d'Édouard Beau avec colonne pour le visionnage du film de Jérémy Gravayat "L'Europe après la pluie"
Françoise Beauguion en plein accrochage


Les expositions, extraits


Espace Galerie, Installation de Francçoise Beauguion



Installations d'Édouard Beau sous les voûtes de la cave du Sauvage : Mossoul


Installations d'Édouard Beau dans la Cave de Constantin : Sangatte, Kurdistan et Square Alban Satragne

...................................................................................... ..................................................
.
Petits montages des expositions : Installation Françoise Beauguion et cimaise "Sangatte" d'Édouard Beau
 

détails, photographies réalisées par Jean Louis Chambon



Le vernissage du samedi 23 mai 2009 (sous l'oeil de Jean Louis Chambon - photographe)


à gauche : Acueil dans la cuisine - Jérémy Gravayat et un spectateur au "point d'écoute" Salle "Mossoul" d'Édouard Beau
à droite : Laurence Ruet, Édouard Beau, Françoise Beauguion, Patrick Ruet et Claire Antognazza



Visite d'Hervé Schiavetti, Maire d'Arles........................................Sous les voûtes de la cave Constantin ........................................... Laurence Ruet et Jérémy Gravayat



Pablo Guidali, photographe, et le petit train .................... Pierre Hivernat, Christophe Laloi et Patrick Ruet ............ Lecture dans l'espace Françoise Beauguion


Public dans la rue du Sauvage, apéro et sitting dans la rue ! Tout le monde était là...