Malik Nejmi - retour M Nejmi 2

"It was me dahomey" - exposition REMAKE, refaire l'intant et Traverser

 

Deux femmes et leurs enfants,
studio Issoufou, Bénin, 1999

Introduction au travail de Malik Nejmi...
La grande force de Malik Nejmi pour réaliser ces images au Bénin est d’avoir choisi une méthode photographique : le doublé. Doubler l’instant, c’est créer deux événements contigus, deux situations visuelles différentes, deux regards dans lesquels le spectateur se trouve mieux impliqué, moins contemplatif. Cela pourrait être l’amorce d’une histoire, mais non, cela reste deux rebonds suspendus dans le temps, deux fois l’instant décisif, comme aimait le dire Henri Cartier-Bresson à propos de ses propres clichés.

Les photographies de Malik suggèrent au spectateur la possibilité d’un entre-deux, mais à la différence de l’instant cinématographique, ces photographies-là ne semblent pas s’inscrire dans une séquence. Elles ne sont que deux, comme deux sœurs, proches et dissemblables, elles s’appartiennent l’une et l’autre, sans tension, celle-là même qu’aurait provoquée une troisième image.

It was me Dahomey ! (Malik Nejmi)
Il y a peu de temps, j’apprenais à ma grande surprise que certains photographes ayant "épuisés" les ressources d’une image, en cherchait alors une semblable dans leurs planche-contacts, une image jumelle qui pourrait satisfaire la commande. J’ai alors revisité mes photographies du Bénin, pour en tirer deux instants particuliers, pris dans l’épreuve du même négatif, et qui ne sont plus exclusives mais qui refont l’instant. Cette "troisième image" ne serait que le résultat de la construction... Lire la suite.

Night shot 2, bénin, 1999
Isoufou, bénin, 1999
portrait Samba, Bénin, 1999
Portrait 2, bénin, 1999