Émilie Saubestre

"Collages" in Exposition L'exil et le Royaume



Collage, 2013

Introduction au travail de Émilie Saubestre

Née à Cannes en 1986, elle vit et travaille à Arles. Émilie se forme dans les années 2000 à l’art et au desing dans une école en Australie. Lauréate en 2012, elle intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Promue à un bel avenir dans le monde de l’art, et au-delà des expositions collectives et personnelles qui jalonnent son parcours, elle met l’accent sur la médiation, l’édition et le commissariat d’expositions. 

C’est à la suite d’une mission au Musée du Quai Branly durant laquelle Émilie s’approprie des photographies de reproductions, qu’elle commence à imaginer des rapports improbables et poétiques avec d’autres images venues d’ailleurs. La pratique du collage s’immisce alors dans son travail et les images vont se pré-fabriquer (comme elle aime le dire) pour troubler les frontières et mêler les identités,

À ses collectes d’images, Émilie associe parfois des objets ready-made ou organiques, qu’elle installe avec ses collages, Cette pratique n’est pas sans participer à l’idée de la collection et du cabinet de curiosité, avec un certain goût pour l'hétéroclisme et l'inédit. Aussi, la démarche d’Émilie semble bien faire écho à la posture de Gauguin lors de son séjour à Tahiti, et son goût pour l’import-export des formes et des sens et la perméabilité des champs artistiques et/ou artisanaux

Sans titre, 2014
sans titre ,2014
sans tirtre, 2015