Sébastien Spicher

"Recycling Graziano" in Exposition Nuit de la photographie, Biennale d'art contemporain de Marrakech et l'exposition Traverser



Image extraite du film, Recycling Graziano, 2015 - voir le film

Introduction au travail de Sébastien Spicher

Speecher (son pseudo), celui qui tient un discours, en anglais (néologisme) : L'ORATEUR. C'est surtout le parfait homophone de son nom : SPICHER. Ses images évoquent sans doute, racontent parfois, suggèrent surtout. Attaché au discours littéraire, c'est du discours photographique dont il est question ici, nous dit-il.

La démarche photographique de Sébastien Spicher commence par les voyages. Les images qu'il rapporte sont comme une nourriture "étrangère" qu'il assemble, mixte, détourne dans un noir et blanc fort et granuleux, afin de construire des suites photographiques intimes, auxquelles il mêle une écriture personnelle, des fragments de pensée, parfois des archives explicites. Dans la droite lignée des écrivains voyageurs, cette démarche amorce l'idée d'un ailleurs, loin des clichés, et nous laisse dériver vers des contrées poétiques et intemporelles.

Il y a quelque chose d'épiphanique dans ce travail en effet, comme une révélation inattendue qui ne cesse de se modifier au fil des voyages et des choix visuels.

Tanger, Souffre et sel, 2012
série épiphanies, 2013-2015
série épiphanies, 2013-2015
série Caravanes, 2013