Les expositions passées
L'exposition en cours
Les expositions hors les murs

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Exposition : " Être né quelque part "

Nicolas Leblanc

Vernissage le vendredi 13 mai 2011 - 19h00
Ouvert tous les jours de 15h00 à 19h00 (sauf dimanche) du 13 mai au 29 mai 2011 - entrée libre

L'exposition est prolongée du 4 au 10 juillet "autour des Rencontres de la Photographie d'Arles 2011"

Avec le soutien de la Région PACA, du Conseil Général, de la Mairie d'Arles et la participation de l'ENSP d'Arles


Lire la Provence / Voir l'interview sur Arles Web Tv / Lire l'interview pour le web magazine lesphotographes.com


Les photographies du jeune artiste Nicolas Leblanc participent d’un engagement social contre les exclusions ou les migrations par défaut, et  s’intéressent à la vie des gens qui survivent d’activités modestes… Ses photographies cultivent le goût de l’obscur comme métaphore des sujets qu’il regarde et qui nous côtoient, sombres, quotidiens et actuels, pour servir l’idée que le désespoir se mue en jour, et que la lumière est toujours l’objet à atteindre pour une vie meilleure.
 
De l’Égypte où il a vécu, il revient en février 2010 pour poser un regard questionnant sur le statut de quelques familles de réfugiés Soudanais du Darfour, qui par centaines peuplent la ville du Caire. Ce travail  artistique personnel documente une intimité peu connue de ces vies suspendues, entre le désir de re-naître et le besoin d’être.

Quelques années plus tôt à Bamako au Mali, dans la ferveur de l’Aïd-el-kébir, il flânait dans l’ombre du soir, pour organiser en images tout un pan de l’activité humaine qui vit de petits métiers, dévorés par l’économie mondiale, comme 100 ans plus tôt le faisait E. Atget pour conserver la mémoire d’un Paris qui disparaissait.

Les documents de N. Leblanc cultivent le goût de l’obscur, comme métaphore des sujets qui nous côtoient, sombres, quotidiens et actuels, pour servir l’idée que le désespoir se mue en jour, et que la lumière est toujours l’objet à atteindre pour une vie meilleure.

 


Extraits des expositions


La galerie rue du sauvage / Exposition Bamako s'apprête, 2009


La galerie rue du sauvage / Exposition Bamako s'apprête, 2009


Sous la cuisine, les voûtes de l'exposition Un an ici en vaut cinq ailleurs, 2011


Sous la galerie, les voûtes de la cave Constantin / Projection et témoignages, 2011



Des publics



Nicolas Leblanc rencontrant les publics et échangeant sur sa démarche



Soirée de vernissage le vendredi 13 mai


Cécile et Laurence accueillant nos visiteurs autour d'un buffet préparé par Laurence, Lola et Iriana



Des échanges conviviaux échangés à propos du travail de Nicolas Leblanc et des rencontres toujours sympathique orchestrées par Jacques